Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/08/2008

Les bons conseils de l'internaute

dollar.jpgComme chaque midi pratiquement, de retour de déjeuner, je jette un œil parcours attentivement les nombreuses newsletters me permettant de me tenir informée du monde qui m’entoure ! Ce midi, la newsletter de L’internaute Argent nous propose un article pour « Arrondir ses fins de mois ». Chouette, me dis-je, j’en parlais justement avec mon acolyte la veille ! Etant à la base du genre panier percé, les vacances n’arrangeant rien, je me dis qu’il y aura sûrement dans cet article plus d’un bon conseil à prendre, connaissant le sérieux des publications du Journal du Net ...

Voici les bons conseils que nous prodigue la revue :

 

1/ Autoriser la publicité sur son terrain ou sur sa voiture

 

Bon, déjà ça part mal, je suis locataire de mon studio et je ne possède pas de voiture ! Dommage, j’apprends que la pub sur la voiture peut rapporter entre 70 et 300 € par mois, de quoi se payer une petite thalasso de temps en temps !

 

2/ Faire partie d’un panel de consommateurs

 

« Des sociétés proposent régulièrement à des particuliers de participer à des tests de produits ou à des réunions de consommateurs en échange d'une indemnisation allant jusqu'à à 60 euros de l'heure. » Ca, je le savais et même que j’adorerais pouvoir donner mon avis sur les nouvelles barres chocolatées que nous prépare unikraftfoods, le seul « problème », c’est que je travaille dans la communication / le marketing ... Et que donc, il parait que je n’aurais pas d’avis assez objectif, mon opinion étant trop biaisée à force de rédiger des propales, de me pencher sur des case study, ou de suivre tel ou tel lancement … Encore dommage, allez le prochain sera le bon !

 

3/ Sous-louer une partie de son logement

 

Non mais ça va pas bien ou quoi ? Comment vous dire, déjà que c’est pas évident évident de s’organiser quand on vit dans 33 m2, si en plus je dois accueillir un/une inconnue dans MON apparte, ça pousse le bouchon un peu loin !

 

4/ Produire et vendre son électricité

 

Alors oui, je pourrais m’équiper en panneaux solaires ou en éoliennes, comme le conseille cet article … Mais cela nous ramène à la proposition précédante, pas évident à caler tout ce matos dans un apparte, mignon certes, mais à Paris, si vous avez l’habitude des petites annonces immobilières, mignon = petit ! Si j’habitais une grande propriété dans le Lubéron, avec un jardin de 2 kilomètres carré je ne dis pas, mais là …

 

S’ensuivent ensuite des conseils un peu plus réalisables me concernant (faire des vide greniers, vendre sur Internet, faire du soutien scolaire …) mais le dernier « conseil » m’a fait pousser des cris !

 

Et oui, pour devenir riche, il suffit de créer son blog sur Internet ! Ben tiens ! C’est bête comme chou, pourquoi on n’y pense pas plus tôt ! Alors bien sûr il faut du temps parce que c’est bien connu, les blogueurs sont des gens oisifs, ils ont le temps, ils ne travaillent pas, ce sont des geeks qui passent leur temps derrière leur ordi, ils n’ont pas d’amis, de famille, ne vont jamais au ciné, au resto ou boire un verre. Ceux qui me connaissent personnellement peuvent d’ailleurs en témoigner. Une fois que l’on a trouvé LE sujet qui déchaînera les passions et qui nous amènera un million de visiteurs uniques (oui parce que la vie quotidienne des castors lapons, tout le monde s’en fout a priori, mais si vous arrivez à fédérer les quelques passionnés, pari tenu !), il suffit de vendre de l’espace publicitaire, de vendre des produits d’affiliation (en gros, vous placez un lien vers tel livre, vendu sur Amazon, et si le livre acheté vient de votre blog, vous ramassez une petite part de gâteau), ou alors, le clou, de demander à vos lecteurs d’effectuer des donations, en gros de faire l’aumône … C’est vraiment à se demander si l’auteur de cet article connaît le monde des blogs pour dire des choses pareilles … Calmons nous un peu, les blogueurs français qui vivent bien et uniquement des revenus de leur blog se comptent sur les doigts de la main. Je n’attendais pas de la part de l’internaute argent un livre blanc sur la monétisation de son audience, mais à la sortie de tels poncifs, j’ai vraiment l’impression d’être retombée quelques années en arrière !

25/08/2008

L'âge d'or de la publicité

On dit souvent que les 80's représentent l'âge d'or de la publicité. Pour nous, jeunes gens de ma génération, ce serait beaucoup trop long d'énumérer ici tout ce qui nous rappelle les années Téléchat, Dorothée, En route pour l'aventure, T'as ton Tann's ou les dîners coquillettes jambons, j'en passe ... Ce soir, je fais un petit tour sur Dailytube, et voilà que je retrouve quelques perles des publicités de notre enfance, ou devrais-je dire de "réclames", tant celles-ci nous font faire un petit bond en arrière. Alors, moi qui regardais Culture Pub en cachette le dimanche soir au lieu de finir mon contrôle de maths pour le lendemain, qui fais partie des nostalgiques de cette période et qui étais une grande fan des soirées "la nuit des publivores", j'avais envie de faire partager ces grands moments de publicité que la France a connu ! D'abord une pub pour la Renault 11: oui oui, à l'époque, c'était tendance comme voiture, et personne ne se serait foutu de vous ! On notera le superbe "quand je suis avec mes deux enfants, mon chien, en plus quand il y a mon mari" !

 

 

Et puis, je ne me rappelais pas de celle-ci mais impossible de ne pas s'enflammer à l'écoute de ce rythme champêtre et entraînant !

 


On a tous fredonné le refrain de cette publicité dans la cour de récré, moi j'ai le souvenir que les personnages me faisaient vraiment flipper ! Surtout l'horrible vieillard s'exclamant "moitié prix ? C'est pas possible !"


 

Allez, une dernière pour la route, une des mes preférées (Germaine qui fait des pâtes au beurre aux martiens, c'est pas banal) ! Il n'y a pas à dire, c'est à croire que les annonceurs étaient moins frileux à l'époque à rire d'eux même et à imaginer des scénarions pas piqués des hannetons ...

 

20/08/2008

Jaws in La Baule ...

Au début, j'ai cru que les auteurs de cette vidéo avaient passé un peu trop de temps au Bidule à Pornichet, mais il s'est avéré que les plagistes de la Baule ont réellement vécu ce soir une scène du même acabit, enfin presque, que les Dents de la mer ... Il s'agissait d'un petit requin bleu, a priori inofensif ... Enfin, je dis ça, moi et ma phobie des requins, je n'aurais pas fait la maligne, même à quelques mètres de la bestiole !! Voici la scène (j'attire votre attention sur les commentaires du début de la vidéo, assez grandioses !) :

 

 

Je vous rassure tout de suite, le sympathique squale n'a pas fini son chemin sur la plage, il est reparti comme il est venu !! Je vous l'accorde, on est loin de ça :

 

 

Jaws.jpg